TITRE PROFESSIONNEL BIM modeleur du bâtiment

À partir de HT en intra
  • Durée : 600 heures de formation sur 18 mois (possibilité de VAE)
  • Nombre de stagiaires : Groupe jusqu'à 20 stagiaires
  • Formats possibles : Inter, Intra
  • Prérequis :

    Toute personne souhaitant s’orienter dans le domaine des TP ayant validé au préalable un diplôme de niveau BAC

Cette formation BIM propose 2 grands chapitres : Modéliser un projet BIM de niveau 1 (Maquette numérique isolée) et modéliser un projet BIM de niveau 2 (Maquette numérique collaborative).

Intitulé du titre professionnel : BIM modeleur du bâtiment
Sigle du titre professionnel : BIMOD
Niveau : 5 (Cadre national des certifications 2019)
Code(s) NSF : 230n – Etudes et projets d’architecture et de décors, 231n – Etudes, projets et dessins en génie civil, topographe, géomètre
Code(s) ROME : F1104
Formacode : 22252


Formation sur mesure


Objectifs généraux

  • Modéliser le projet à l’aide d’un logiciel 3D
  • Etablir le relevé et la description d’un bâtiment existant
  • Etablir la conformité du projet de bâtiment avec les normes et la réglementation
  • Réaliser le métré d’un projet de bâtiment à partir de plans 2D ou d’une maquette numérique
  • Constituer le dossier de demande du permis de construire à partir d’une maquette numérique
  • Organiser le projet selon la convention BIM
  • Modéliser le projet à l’aide d’un logiciel 3D
  • Etablir la conformité du projet de bâtiment avec les normes et la réglementation
  • Dessiner les carnets de détails d’un projet de construction
  • Réaliser la synthèse des plans techniques et architecte en BIM

1- Modéliser un projet BIM de niveau 1 (Maquette numérique isolée)

Modéliser le projet à l’aide d’un logiciel 3D

  • Les caractéristiques techniques des ouvrages sont intégrées à la maquette numérique
  • La maquette numérique est cohérente techniquement
  • La modélisation prend en compte les conclusions des études techniques et les contraintes réglementaires
  • La géométrie et la définition des ouvrages sont conformes au projet et aux souhaits du concepteur

Etablir le relevé et la description d’un bâtiment existant

  • Les cotes reportées sur le plan à main levée sont lisibles et cohérentes
  • Les dimensions utiles à la mise au propre sont relevées (3 dimensions + diagonales)
  • La description des ouvrages est précise

Etablir la conformité du projet de bâtiment avec les normes et la réglementation

  • La description du projet et le choix des règlementations applicables sont corrects
  • Les ouvrages concernés par la règlementation sont identifiés
  • Les performances des ouvrages sont correctement définies

Réaliser le métré d’un projet de bâtiment à partir de plans 2D ou d’une maquette numérique

  • La liste des ouvrages à métrer est complète
  • Les unités définies par ouvrage sont conformes aux conventions professionnelles
  • La feuille de métré est présentée conformément aux conventions professionnelles
  • Les métrés d’ouvrages sont exacts avec une tolérance de 5%
  • Les minutes présentées permettent la traçabilité du métré réalisé (légendes, repérage..)

Constituer le dossier de demande du permis de construire à partir d’une maquette numérique

  • Les plans sont cohérents entre eux et conformes au format requis pour une demande de PC
  • Toutes les informations demandées par le code de l’urbanisme figurent sur les plans
  • Les vues 3D, issues de logiciel, sont conformes au projet (échelle et angle de vue) et positionnées correctement sur les photos du terrain

2- Modéliser un projet BIM de niveau 2 (Maquette numérique collaborative)

Organiser le projet selon la convention BIM

  • La bibliothèque est complétée selon les indications de la convention BIM
  • L’arborescence est conforme aux termes de la convention BIM
  • Les modèles des livrables sont conformes aux termes de la convention BIM

Modéliser le projet à l’aide d’un logiciel 3D

  • Les caractéristiques techniques des ouvrages sont intégrées à la maquette numérique
  • La maquette numérique est cohérente techniquement
  • La modélisation prend en compte les conclusions des études techniques et les contraintes réglementaires
  • La géométrie et la définition des ouvrages sont conformes au projet et aux souhaits du concepteur

Etablir la conformité du projet de bâtiment avec les normes et la réglementation

  • La description du projet et le choix des règlementations applicables sont corrects
  • Les ouvrages concernés par la règlementation sont identifiés
  • Les performances des ouvrages sont correctement définies

Dessiner les carnets de détails d’un projet de construction

  • Le choix des détails à présenter est pertinent
  • Les dessins de détail sont conformes à la réglementation technique
  • Les détails représentés sont clairement localisés

Réaliser la synthèse des plans techniques et architecte en BIM

  • Les maquettes sont collectés et assemblés
  • Les collisions et incompatibilités sont détectées
  • Les solutions proposées sont conformes aux normes et aux DTU

Cours magistral argumenté par des retours d’expériences.

Mises en situations et jeu de rôle

Mise en situation professionnelle (14 h 20 min) :

La mise en situation se déroule en 3 phases :
Phase 1 – Relevé de l’existant – 00h20
Phase 2 – Modéliser un projet pour réaliser un dossier de permis de construire – 07h00
Phase 3 – Modéliser un projet pour préparer le dossier de consultation – 07h00

Entretien technique (00 h 20 min) :

L’entretien technique intervient après la mise en situation professionnelle.
Le candidat présente au jury ses travaux réalisés lors de la mise en
situation professionnelle.
Le jury questionne le candidat sur ses travaux.

Entretien final (00 h 20 min) :

Y compris le temps d’échange avec le candidat sur le dossier
professionnel. (10 minutes)

Un parchemin sera délivré aux candidats ayant été validé par le jury d’examen.