Encadrement chantier 2

À partir de HT en intra
  • Référence : ECH-02
  • Durée : 10 jours, soit 370 h.
  • Public : Agents ayant suivi le parcours de Chef de chantier ou conducteur de travaux.
  • Formats possibles : Intra
  • Prérequis :

    Avoir suivi le module de base « Connaissance de l’environnement ferroviaire » et avoir une pratique chantier de 3 mois minimum.

  • Part de pratique :

MODULE 2a : TECHNIQUES TRAVAUX (5 jours)
MODULE 2b : APPAREILS DE VOIE (5 jours) Module optionnel

Technologie des appareils de voie

  • Caractéristiques.
  • Représentation, modèles d’appareil.
  • Constitution.
  • Cotes.

Renouvellement des appareils de voie :

  • Géométrie des appareils de voies : Angle de courbe, Tracé, Devers, Écartements, Gauches, Nivellement.
  • Incorporation dans les LRS.
  • Procédure de pose,

Formation sur mesure


Objectifs généraux

Connaître les techniques des travaux sur voies ferroviaires afin de s’assurer de la bonne exécution des travaux, du respect de la sécurité et de la réglementation.

Géométrie de la voie :

  • Caractéristiques géométriques de la voie : Devers, gauche, flèche, rayon de courbure, ripage, …
  • Dressage et nivellement de la voie.
  • Mesure de la géométrie et interprétation des mesures.
  • Travaux de remise à la cote.

Particularités des LRS

  • Définitions, caractéristiques, objectifs et théorie des LRS.
  • Libération : Définition et objectifs, Conditions de réalisation, Procédure de libération.
  • Appareils de dilatation.

Particularités des chantiers RB, BML, RVB :

  • Organisation.
  • Outillages automatisés sur chantier à haut rendement (Dégarnisseuse, Ballastage, Bourreuse) : Règles de bourrage, Hauteur des passes, Opérations de dressage et de nivellement, Interprétation du diagramme d’enregistrement.
  • Contrôle hauteur Caténaire après travaux.

Trains de travaux :

  • Caractéristiques.
  • Composition.
  • Circulation.
  • Formateur qualifié.
  • Salle de formation équipée.
  • Présentation des concepts théoriques en salle illustrés par de nombreux exemples concrets.
  • Exercices pratiques participatifs en salle et sur voie école.
  • Une évaluation écrite est réalisée en fin de formation.
  • Attestation du centre de formation mentionnant les objectifs, la nature, la durée de l’action et les résultats de l’évaluation des acquis de la formation.