Travaux simples dans les emprises sur l’infrastructure (HTIa)

À partir de 22950,00 HT en intra
  • Durée : 5 jours niveau 1, 10 jours niveau 2
  • Nombre de stagiaires : Groupe jusqu'à 12 stagiaires
  • Public : Agents des travaux publics
  • Formats possibles : Intra
  • Prérequis :

    Afin de bénéficier de cette formation, les personnes concernés devront avoir le prérequis suivant : être habilités TES M dans la fonction « Agent Sécurité du Personnel » afin d’être en capacité d’assurer sa propre sécurité vis-à-vis des risques ferroviaires.

Cette formation s’adresse à tout agent assurant le suivi de travaux aux abords de la voie et notamment ceux assurant des missions de MOET ferroviaire (Conducteurs de travaux, Surveillants de travaux, Techniciens opérationnels et Dirigeants de Proximité).


Formation sur mesure


Objectifs généraux

La formation vise à donner au public ciblé les connaissances techniques nécessaires à l’exercice des missions de MOET à proximité des voies ferrées ainsi que les gestes métiers associés afin d’en assurer la sécurité technique des installations et donc des circulations ferroviaires.

  1. Programme de formation pour HTI-A-N1, d’une durée de 5 jours ouvrés
  1. Généralités : (0.5 jour)
  2. Principes d’organisation et de gestion du RFN afin de connaitre l’environnement ferroviaire (GI/Exploitation/EPSF…)
  3. Consistance du Réseau Ferré National (notions de VP, VS, voies métriques, caténaires primaires & secondaire, notion d’installation de sécurité, etc.)
  4. La voie : Définition succincte de la voie, des appareils de voie, des ouvrages d’art, bâtiments, domaine, passage à niveau.
  5. Le SES : Définition succincte de la signalisation électrique et mécanique, caténaires, énergie électrique, télécommunications.
  6. Espacement des trains et organisation des circulations
  7. Le block, les gares, les postes
  8. Les différents acteurs sécurité et leur rôle (généralités)
  9. Principes de gestion de la sécurité des circulations ferroviaires
  10. La sécurité des circulations
  11. La signalisation : fonction, principes, catégories de signaux, les signaux de chantier

iii. La couverture des obstacles

 

  1. Notions élémentaires sur les Installations et risques associés (0.5 jour)
  2. Les installations de sécurité
  3. Définition d’une installation de sécurité
  4. Aiguilles

iii. Organes de manœuvre des aiguilles

  1. La position des aiguilles
  2. Systèmes de détection des circulations (Circuits de voie, pédales, détecteurs électromécaniques, shuntage…)
  3. Répétition des signaux (crocodiles, détonateurs, balises KVB,…)
  4. Passages à Niveau
  5. Fonctionnement, distances de visibilité, quadrants
  6. Notions élémentaires sur la Traction Électrique
  7. Particularités concernant les travaux à proximité des installations de traction électrique
  8. Transport de l’énergie électrique de traction (lignes aériennes, 3ème rail), des installations de traction électrique aérienne (1500 V et 25 000 Volts)

iii. Principes gestion des installations de traction électrique (CSS, agent E, voies principales et voies de service)

  1. Principe d’un courant retour de traction électrique (RCT, CI…)
  2. Principe du courant de traction électrique avec interconnexion des masses métalliques (ex : échafaudage, marquises, garde-corps…)
  3. Réseau téléphonique d’alarme

 

  1. Connaissance des structures d’assise et rôle du ballast (0.5 jour)
  2. Constitution des couches de forme et sous-couches
  3. Rudiments géologiques (notions de portance, remontées glaiseuses etc.)
  4. Rôle, caractéristiques et profils de ballast
  5. Définition des plans P0/P1/P2 et risques associés

 

  1. Les constituants de la voie ferrée (0.5 jour)
  2. Généralités sur la voie courante
  3. Définition succincte pour :
  4. Types de voies et de pose
  5. Barres normales (BN)

iii. Longs rails soudés (LRS) et risques associés

  1. Traverses : rôle, quelques types de traverses
  2. Rails : rôle, quelques types de profils
  3. Attaches : rôle, les grands types d’attaches (rigides, élastiques…)

vii. Joints ordinaires : rôle

viii. Joints isolants et les joints isolants collés : rôle

  1. Appareils de dilatation (AD) : AD pour LRS, pour ouvrages d’art (OA), les
  2. Dispositifs de dilatation à joints multiples provisoires et définitifs
  3. Vision concernant le ballast : rôle, caractéristiques, profils.

xii. Généralités sur les appareils de voie, la définition succincte pour :

xiii. Catégories d’appareils, branchements simples, traversées, traversées jonction

 

  1. Réalisation des travaux aux abords des voies : Gabarits (1 jour)
  2. Les risques des travaux à proximité des réseaux (cf. dispositions de l’AIPR)
  3. Les procédures de déroulement des travaux sur le RFN : rôles des différents acteurs sécurité sous S9An°1 (RPTX, CCH, agent d’activité…) et sous annonce (RSO, ASP, annonceurs, sentinelles…).
  4. Le rôle du HTI en site exploité
  5. Respect des gabarits ferroviaires (IN00162, IN00163 et IN00166)
  6. Notions générales sur les différents gabarits ferroviaires
  7. Gabarits et entraxes d’implantation avec normes associées à respecter
  8. Implantation des Quais
  9. Notions générales
  10. Courbes – Saillies

iii. Quais bas (mise en situation sur maquette pour prise de cote avec règle à gabarit type ROBEL ou autre)

  1. Quais hauts et mi-hauts (mise en situation sur maquette pour prise de cote avec règle à gabarit type ROBEL ou autre)
  2. Cas particuliers des prises de cote sur quai en courbe (annexe 4 IN00163)
  3. Zones de transition entre quais de hauteurs différentes (cf. art.1+2 annexe 5

IN00163)

vii. Dispositions particulières

viii. Implantation des obstacles sur les quais

  1. Les gabarits d’isolement
  2. Gabarits d’isolement des pantographes et de la caténaire
  3. Gabarits d’isolement des panneaux grillagés de protection
  4. Les interlocuteurs « Gabarit » SNCF Réseau :
  5. Responsable Gabarit en IPOLE->rôle/missions
  6. Spécialiste Gabarit en PRI-> rôle/missions

iii. Présentation des : Fiche de Relevé de Quai (FRQ)/Fiche Obstacle (FO)/Fiche de

Relevé d’Entraxe (FRE)

 

  1. Travaux de génie civil susceptibles d’affecter la stabilité des voies (0,5 jour)
  2. Présentation de l’IG90033 (Plan P0/P1/P2, Taux de ralentissement applicables, …)
  3. Un agent habilité HTI A N1 n’est pas autorisé à surveiller les travails engageants les plans P0/P1/P2.

 

  1. Rôle de l’agent « HTI A N1 » (0.5 jour)
  2. Moyens à disposition du HTI A
  3. Conduite à tenir en cours de travaux
  4. Restitution à la circulation commerciale « Imprimé de garantie de conformité technique »
  5. Moyens de détection, d’alerte et de contrôle
  6. Production de la traçabilité des contrôles :
  7. Les différents niveaux de contrôle (interne, externe, extérieur par la MOET externe, contrôle extérieur supplémentaire SNCF Réseau, autres contrôles type topo, soudure, béton…)
  8. Compréhension d’un POC (Plan d’organisation des contrôles)

iii. Point d’arrêt, Point Critique

  1. Exemples de fiches de contrôle qualité chantier, FA, FNC (voir MT07436…)
  2. Archivage des contrôles.
  3. Détection des avaries et leurs natures
  4. Fontis
  5. Chutes d’éléments sur les installations ferroviaires

iii. Dégradation des rails, caténaires cause engins de travaux

  1. etc.
  2. Savoir prendre les mesures de sécurité en cas d’incident et d’obstacles (ex : couverture d’obstacle).
  3. Savoir mettre en place une procédure d’alerte (ex : appel de l’astreinte)

 

  1. Module Sécurité Ferroviaire : (0.5 jour)
  2. Cadre réglementaire d’organisation de la sécurité
  3. Travaux réalisés sous Décret 94-1159
  4. Travaux réalisés sous décret 92-158
  5. Relations entre intervenants
  6. Autorisation
  7. Restitution
  8. Rôle des intervenants sécurité
  9. Rôle du Responsable de la Planche Travaux (RPTx)
  10. Rôle du Chef de Chantier (SNCF)

iii. Rôle de l’agent d’activité (SNCF)

  1. Rôle de l’Agent Sécurité du Personnel (ASP)
  2. Rôle du Responsable Entreprise sur le Chantier
  3. Rôle de l’Agent autorisé « caténaire ». Utilisation des imprimés

vii. Rôle du RSO

viii. Rôle de l’agent HTI-A

  1. Exercices Pratiques sur les items ci-avant (0.25 jour)
  1. Bilan de la formation, récapitulations des points essentiels et contrôle des connaissances de chaque chapitre : (0.25 jour)

Le formateur disposera pour assurer la formation :

  • D’une salle de formation équipée d’un tableau avec feutres et d’un vidéo projecteur ;
  • Des documents, Instructions et référentiels et manuels, qui permettront l’atteinte des objectifs de la formation ;
  • D’installations ferroviaires réservées à la formation et de matériels permettant l’atteinte des objectifs ;

Les stagiaires disposeront d’un support de formation papier et/ou digital.

Les apprenants se présenteront dès le premier jour de formation avec leurs propres EPI : Casque, lunettes, chasubles, chaussures de sécurité et gants.

Évaluation de la formation par les stagiaires (Évaluation N1)

L’évaluation de niveau 1 permet de mesurer le niveau de satisfaction des participants et de vérifier si les choix pédagogiques et les moyens utilisés sont pertinents et adaptés. Elle caractérise le déroulement de l’action de formation. Un QR code SNCF G&C pour l’évaluation de satisfaction sera transmis au centre de formation.

Évaluation de l’atteinte des objectifs de formation (Évaluation continue et Évaluation N2)

Les stagiaires seront évalués en continu par le formateur (questions orales, quizz, jeux de rôles, études de cas) pour vérifier leur compréhension des sujets et éviter tout décrochage ou rupture du parcours de formation.

Si un apprenant est identifié comme étant en difficulté le formateur mettra en œuvre une pédagogie visant à individualisée le parcours de formation. L’apprenant devra de son côté accorder le temps nécessaire en dehors des heures de formation pour viser la réussite de sa formation.

En fin de formation, une évaluation des connaissances (évaluation de niveau 2) sera réalisée par l’organisme de formation agrée par l’EPSF.

Pour être déclaré APTE, le stagiaire doit avoir une note supérieure ou égale à 12/20 pour l’évaluation écrite et orale ainsi qu’une note supérieure ou égale à 12/20 pour l’évaluation pratique.

  • L’évaluation écrite se compose d’un QCM et de questions ouvertes.
  • L’évaluation orale se fait en en face à face et l’évaluation dispose d’une grille de type SAMI.

Attestation de formation